Vous êtes ici : Vie Municipale > Le budget
Bienvenue sur le site de la commune de Saint-Urbain
accessibilité Agrandir Réduire Défaut

Le budget 2020

Les finances d'une commune sont comptabilisées dans différents budgets, eux-mêmes divisés en sections.
Depuis 2019, le service d'eau a été transféré à la Communauté de communes. Les finances ne comprennent plus que 2 budgets distincts :

Le Centre communal d'action sociale (CCAS) dispose de son propre budget issu en partie de subventions versées par la commune. Seul son conseil d'administration délibère et vote son budget.

Jusqu'au 31 décembre 2012, l'assainissement était un service communal et avait donc son propre budget. Au 1er janvier 2013 il est passé en service intercommunal.
De même, jusqu'au 31 décembre 2018, l'eau potable était un service communal et avait donc également son propre budget. Au 1er janvier 2019 il est passé en service intercommunal.
Ces deux services (eau et assainissement) sont transférés à la Communauté de communes (CCPLD) qui a délégué la gestion à la société publique locale (SPL) Eau du ponant au 1er janvier 2019.

Chaque budget est divisé en une section fonctionnement qui représente l'ensemble des opérations permettant le fonctionnement courant et une section investissement qui représente le patrimoine de l'entité (commune, eau).

Et bien sûr, chaque section est constituée de dépenses et de recettes regroupées en différents postes eux mêmes subdivisés en lignes budgétaires.

Le budget est normalement voté au plus tard fin mars de l'année en cours. Au cours de l'année, la commune peut être confrontée à des dépenses non prévues initialement ou (on peut rêver !) à des recettes supplémentaires. Dans ce cas le budget voté en mars (le budget primitif) peut être revu et modifié : c'est le budget complémentaire.
Le budget primitif est obligatoire alors que le budget complémentaire est facultatif.

Le budget communal

(budget primitif 2020)

Section fonctionnement

(les nombres en première colonne se rapportent aux postes budgétaires)


Dépenses


Recettes

Total dépenses 937 261,00

Total recettes 1 087 192,27
011 Charges à caractère général 238 122,00
002 Excédents antérieurs reportés (*) 52 272,27
012 Charges de personnel 447 500,00
013 Atténuations de charges 3 000,00
014
Atténuation de produits 15 900,00
70 Produits des services 38 200,00
022
Dépenses imprévues 1 000,00
73 Impôts et taxes 649 300,00
042 Opérations d'ordre de transfert 14 439,00
74 Dotations, subventions et participations 331 200,00
65
Charge de gestion courante 189 100,00
75 Autres produits de gestion courante 12 200,00
66
Charges financières 29 000,00
76 Produits financiers 370,00
67 Charges exceptionnelles 2 200,00
77 Produits exceptionnels 650,00

Soit une capacité d'autofinancement brute (excédent) de 149 931,27 €.
Avec un capital à rembourser de 130 000,00 €, l'autofinancement net 2020 est de 19 931,27 €

Une autre représentation du budget mettant en évidence les principaux postes :

BP_2020_fonct_dépenses BP_2020_fonct_recettes

Pour les dépenses, les postes 014, 022, 042 et 67 ont été regroupés dans « Autres dépenses ».
Pour les recettes, les postes 002, 013, 75, 76 et 77 ont été regroupés dans « Autres ressources ». Le poste 73 a été divisé en deux parties : « Impôts directs » qui correspond aux taxes foncières et d'habitation (pour 571 200 €) et « Autres taxes » (pour 78 100 €).

Section investissement

La section investissement se décline autour de trois programmes habituels auxquels on a ajouté le programme « vestiaires et club house » pour les distinguer des bâtiments et de l'école :
- les bâtiments communaux à entretenir et les terrains communaux (acquisition et entretien) ;
- l'école ;
- la voirie (y compris l'éclairage public) ;
et d'un nouveau programme : l'ensemble vestiaires et club house qui servira bien sûr au foot, mais également aux autres associations qui en exprimeront le besoin (comme Naturvan ou La Breizh Cani'Tude par exemple).

Tous ces programmes sont toujours déficitaires. Ce déficit est en partie compensé par l'affectation d'une partie du résultat de l'exercice de l'année précédente (venant de l'excédent de fonctionnement) et les taxes (Taxe d'aménagement et FCTVA).

(Contrairement aux années passées, on a séparé les dépenses réelles des programmes et les subventions correspondantes attendues au lieu du besoin de financement résiduel - BFR - habituel)

Dépenses

Recettes
Total dépenses 784 260,39
Total recettes 427 220,27
Prog. bâtiments et terrains 42 300,00
Affectation 2019 200 000,00
Prog. école 49 955,00
Taxe d'aménagement 15 000,00
Prog. vestiaires - club house 482 100,00
FCTVA 42 600,00
Prog. voirie
171 970,00
Subvention bâtiments et terrains 1 130,00



Subvention école
0,00



Subvention vestiaires - club house 126 000,00



Subvention voirie
400,00
Déficit 2019 32 335,39
Amortissement électricité (1)   
14 439,00
Dépenses imprévues (a) 2 000,00
Remb. prêt assainissement (2) 4 120,00
Régularisation + étude vestiaire (b)
3 600,00
Régularisation + étude vestiaire (3)
3 600,00



Autofinancement 2020
19 931,27

Emprunt éventuel à réaliser = 357 040,12 €

Une autre représentation du budget mettant en évidence les principaux postes :

BP_2020_invest_dépenses BP_2020_invest_recettes

Pour les dépenses, les lignes marquées (a) et (b) sont regroupées sous le poste « Divers ».
Pour les recettes, le poste « Opérations financières » regroupe les lignes marquées (1), (2) et (3) du tableau. Les subventions de tous les programmes sont regroupées sous le poste « Subventions Prog. ».

Les comptes administratifs des dernières années

Le compte administratif est le document de synthèse qui présente les résultats de l'exécution du budget.
Vous pouvez consulter les comptes administratifs des années précédentes ici :

Ces comptes administratifs sont donnés à fin de comparaison.