Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine - Historique > Patrimoine
Bienvenue sur le site de la commune de Saint-Urbain
accessibilité Agrandir Réduire Défaut

Patrimoine

Cette page, sans vouloir être exhaustive, recense les édifices, les constructions diverses et les lieux de notre commune qui participent à la richesse patrimoniale locale.

Les monuments

L’église du bourg
eglise du bourg

L'église du bourg entourée du cimetière

Les pierres gravées et datées en différents endroits de l’édifice marquent les étapes successives de sa construction. Sur le rampant sud-ouest du toit une petite sirène en pierre de Logonna, tient dans sa main un peigne.

Dans la nuit du 13 au 14 novembre 1904, l’église a été entièrement détruite par un incendie. En savoir plus...
Tout le mobilier et la statuaire en bois sont entièrement détruits lors du sinistre. Les deux statues, en Kersanton, les plus anciennes : Saint Sébastien et un évêque, ont été retrouvées en 1974 en creusant une tombe, le calvaire date de 1575.

Voir les photos de l'église en pages album du site.

La chapelle de Trévarn
chapelle trevarn

La chapelle de trévarn

L’ancienne église tréviale de Trevarn, porte sur ses murs plusieurs pierres gravées et datées. Elle succède à un édifice religieux mentionné en 1172 dans l’acte de fondation de l’abbaye de Daoulas. Voir l'article "Intrigues autour de la chapelle de Trévarn"

Les fonts baptismaux, en Kersanton, datent de 1666. Les deux retables et la statuaire sont en bois polychrome.
Le calvaire sur le placître a été restauré par le sculpteur landernéen Roland DORE vers 1630. En 1995, grâce au prix emporté au concours « Un Patrimoine pour Demain » organisé par le Pèlerin Magazine, il a pu être remis entièrement en état.
Depuis 1991, l’association des Amis de Trévarn et du Patrimoine, en collaboration avec la municipalité, a entrepris la sauvegarde de la chapelle.

Les croix et calvaires
Croix celtique

La croix celtique de Kerdaoulas

Plusieurs croix et calvaires se trouvent sur le territoire de la commune :

Voir les photos correspondantes dans les pages album du site et leur emplacement sur la carte interactive de la commune.

Les manoirs

Parmi les autres éléments du patrimoine, il convient de citer les manoirs du Beuzidou et de Kerdaoulas. Ces deux propriétés privées ne se visitent pas.

Les ouvrages d'art

Le pont de Mel Coz
Pont Mel Coz

Le Pont de Mel Coz

Le pont de Mel Coz construit (ou reconstruit) en 1702 sur l’ancienne voie royale 170 pour enjamber la Mignonne, est un bel exemple de l’architecture civile du début du dix-huitième siècle.

Le viaduc

La construction du viaduc, au dessus de la vallée de Guern ar Piquet, commença au printemps 1865. Les travaux durèrent deux années, occupant 500 ouvriers. Les pierres étaient acheminées par bateau, des abers du Nord Finistère jusqu’à une estacade spécialement aménagée dans le chenal de Daoulas, et étaient transportées jusqu’au site par wagonnets tirés par des bœufs. Les carrières des communes environnantes fournissaient le matériau de remplissage des piliers. En savoir plus...

Le four à chaux

Le four à chaux, construit en 1927, élève sa tour de section carrée en bordure de la route de Tréflévénez. Alimenté par un transporteur aérien en calcaire provenant d’un gisement situé de l'autre côté de la Mignonne, il s’est éteint en 1960.

Les kanndis

Un kanndi, littéralement maison à blanchir en breton est une construction typique du Nord-Finistère où l'on blanchissait le fil de lin avant de le tisser pour en faire des toiles. Ces petites buanderies ont été abandonnées au fil du temps en même temps que périclitait la culture du lin et du chanvre.

Les lieux

aire de jeux

Panoramique sur l'aire de jeux

L'aire de jeux

Mise en place depuis 2008, l'aire de jeux située à coté des terrains de foot connait un grand succès.

Le golf de Lann Rohou

Le golf de l’Iroise est l’un des golfs bretons les plus appréciés, grâce à ses magnifiques 27 trous tracés au milieu des landes sauvages. Dessiné par l’architecte anglais Michael Fenn en 1976, il comprend deux parcours, un 18 trous et un 9 trous, qui possèdent chacun un tracé traditionnel et sportif.
Le golf de Brest Iroise est niché dans un parc boisé de 220 hectares.

Les chemins de randonnées
couverture topoguide

La couverture du topoguide

Les vieux chemins, voies d’échanges commerciaux entre la commune de Saint-Urbain, sa région et des contrées plus éloignées, ont permis la circulation des hommes, des idées et ont sans doute aussi facilité les invasions diverses. Leur nettoyage et leur balisage pour les randonnées sont une occasion pour les redécouvrir et parcourir agréablement la campagne de Saint-Urbain.

Depuis 2010, une équipe de passionnés se réunit pour réhabiliter les chemins de randonnées de la commune. Après leur balisage, il faut faire connaitre et découvrir ces chemins. L'aboutissement de ce très gros travail s'est traduit par l'édition d'un livret de 40 pages grâce auquel vous pourrez parcourir la commune et au cours des 17 pauses commentées et illustrées, découvrir son histoire et son patrimoine.

Ce livret ou topoguide, intitulé « Entre landes & vallées », est en vente à la mairie au prix de 10 €.

À l'extérieur de la commune

Le patrimoine local est aussi riche de lieux et d'édifices chargés d'histoire à découvrir.
Retrouvez ici quelques liens vers des sites mettant en valeur ce patrimoine.

Association pour la Promotion des Enclos paroissiaux de la Vallée de l’Élorn (APEVE)

Cette association a pour objet de promouvoir, par tous moyens légaux, les enclos paroissiaux de la vallée de l’Élorn dans leurs dimensions historique, culturelle, religieuse, touristique, patrimoniale...
Cliquez ici pour une visite virtuelle des enclos paroissiaux, avant une visite sur place peut être !

Lin & Chanvre en Bretagne

Entre passé et avenir, le patrimoine lié au lin et au chanvre constitue une richesse qui ne demande qu'à être valorisée, dans un état d'esprit d'ouverture contemporaine.
Cliquez ici pour découvrir toute l'histoire de ces plantes, des kanndis et autres constructions liées à cette activité.

.