Vous êtes ici : Accueil > Espace Jeunesse > Le C.M.J.
Bienvenue sur le site de la commune de Saint-Urbain
accessibilité Agrandir Réduire Défaut

Le Conseil municipal des jeunes

Les jeunes de 7 à 18 ans représentent 20% de la population à Saint-Urbain. La municipalité a donc décidé de s'intéresser à eux, et de mettre en place des actions pour connaître leur attentes et y répondre. C'est ainsi qu'est née l'idée d'un Conseil municipal des jeunes (CMJ), où les jeunes pourraient échanger entre eux et ainsi proposer des idées, des actions, pour améliorer leur vie et la vie dans la commune.

Le premier CMJ

La genèse
CMJ elections

Le dépouillement studieux des élections

En mars 2009 s'est déroulée une première réunion publique d'information sur la mise en place d'un CMJ. Les inscriptions ont été possibles jusqu'à fin avril et les élections eurent lieu le 14 juin 2009 (un dimanche comme pour des élections officielles en France).

Les élections
CMJ elus

Les élus du premier CMJ avec le maire

A 9 heures du matin les postulants étaient devant la mairie pour tenir le bureau de vote. Chacun leur tour, ils ont assuré la permanence. A 12 heures ils ont ouvert les enveloppes, comptabilisé les votes. Ils étaient appliqués, concentrés, silencieux.

Samedi 20 juin, quinze élus de 9 à 14 ans sont entrés dans leurs fonctions de conseillers.

Le mandat

Le CMJ s’inscrit dans le cadre d’une démarche participative souhaitée par le conseil municipal adulte. Il a pour objectif de donner la parole aux jeunes, de les conduire à réaliser des projets dans l’intérêt des jeunes mais aussi de l’ensemble des Saint-Urbanais, et ce avec un apprentissage de la citoyenneté.

Le CMJ, élu pour un mandat de 2 ans, se compose de 15 élus entre 9 et 15 ans, au jour de l’élection.
Tous les 6 mois, deux adjoints (un principal et un suppléant) sont élus. Leur rôle consiste notamment à représenter le CMJ, à être les porte-parole et sont les personnes à contacter pour joindre les élus du CMJ. Un secrétaire de séance, assisté d’un adulte, est nommé à chaque conseil. Le maire préside les séances du CMJ, ou à défaut un représentant désigné par lui.

Les élus se répartissent en 3 commissions pour mieux travailler :

Les réalisations
CMJ tribunes

Le nettoyage des tribunes

CMJ graphs

Initiation aux graphs avec un professionnel

Le premier gros travail a été de créer un règlement intérieur. C'est en effet ce document qui énonce les règles de fonctionnement du CMJ.
Il a été élaboré en regardant de qui se fait dans d'autres communes et en essayant de garder le meilleur tout en étant le moins contraignant possible.
Ce règlement a nécessité quelques séances de travail puis, après quelques corrections, a été voté à l'unanimité des élus.

Ensuite les commissions ont été déterminées et votées. Les élus se sont répartis dans ces commissions suivant leurs affinités. Puis les commissions ont élaboré leurs projets dont certains se sont réalisés. Parmi ceux-ci, on peut citer :

Le bilan
CMJ resultat_graphs

Une partie du résultat de la décoration des tribunes

Après 2 années d'existence à l'été 2011, le bilan de ce CMJ est mitigé.
Certains projets ont été réalisés par les jeunes élus (voir des exemples plus haut). La proposition d'abri près de l'école a été menée à terme avec l'adjoint aux travaux et bâtiments, ce qui montre une capacité de coopération entre adultes et jeunes élus. La proposition de déplacement de l'abri bus s'est traduite par une réflexion plus approfondie sur l'emplacement de ces abris et a conduit à proposer un autre parcours du car de ramassage scolaire répondant mieux au besoin des lycéens.

D'autres projets comme le transport vers Landerneau ou le cinéma en plein air n'ont pas été réalisés. Car ces projets demandent beaucoup d'engagement ainsi que la réalisation d'état des lieux précis, exigeant un temps d'études et la mise en place d'autofinancements pour les financer.
Un autre projet, la journée sécurité routière ouverte à tous, n'a pas vu le jour non plus. C'est un gros projet nécessitant de nombreux intervenants comme la BPDJ, la prévention routière, des moniteurs d'auto-école, la MPT, des associations de la commune. S'il est à la portée du CMJ, c'est un projet de longue haleine qui doit être initié assez tôt dans le mandat avec des élus motivés.

Les élus ont appris de nombreuses choses de la vie publique comme le fonctionnement d'une mairie et du conseil municipal, le déroulement des élections et d'un vote, etc. Toutefois débattre sur des idées est ressenti comme moins motivant que de réaliser manuellement quelque chose.

Par ailleurs les adultes encadrant le CMJ ont eu un gros travail tout au long de ces deux années et il semble peu raisonnable de consacrer autant de temps sur le long terme. De plus, nous avons pu constater que les sujets de motivation et les pôles d'intérêt ne sont pas les mêmes pour des élus de 9 à 11 ans que pour les plus agés (13 - 14 ans).

Le nouveau CMJ

Partant du constat que le premier CMJ a eu un bilan mitigé, il pouvait être intéressant de confronter notre expérience avec celles de communes limitrophes. Suite à cet échange d'expériences, nous avons décidé de relancer un autre CMJ sur des bases un peu différentes.

Les étapes

Le 23 octobre 2012, en début d'après-midi la classe de CM1 s'est rendue au foyer des jeunes pour découvrir le Conseil municipal des jeunes et les dispositifs proposés par la Maison pour tous de Landerneau (MPT).
Dès lors le CMJ n°2 se met progressivement en route, avec une première rencontre des candidats le samedi 17 novembre, en mairie, à 10h30. Ils étaient 5 à répondre présent. La semaine suivante, samedi 24 novembre à 11h, au foyer, 5 autres ont rejoint l'équipe, l'heure correspondant davantage à leur disponibilité. Ils ont entre 9 et 11 ans.
Bien sûr, la première chose était de se rappeler le sens et l'objectif du CMJ : « un lieu pour se retrouver avec des jeunes pour faire des choses pour les jeunes, pour les Saint-Urbanais et l'environnement » d'après les candidats. Être élu conduit à participer aux rencontres, à se montrer responsable. L'engagement porte sur un mandat de 2 ans. Les animateurs, essentiellement Julien BRUEZIERE, animateur de la MPT pour la commune, et Pascale CORRE, auront une démarche pédagogique et citoyenne. D'ailleurs, lors de ces séances, il a fallu ré-apprendre à écouter les autres, et à prendre la parole chacun à son tour.
Quelques projets sont en discussion : créer un skate-park, décorer la place de la mairie lors des fêtes, organiser une après-midi ou une soirée jeux intergénérationnels, proposer une balade découverte de Saint-Urbain, penser aux boîtes à idées... Des auto-financements sont envisagés : vente de crêpes, de pizzas, une boum... Mais pour de telles réalisations, il faut également penser aux moyens de diffuser les informations : panneau d'affichage, bulletin, presse, affiches, réunion publique, annonces micro lors d'animation...

Les conditions

Pour être candidat, il faut être en classe de CM1 ou de CM2 ou au collège et habiter Saint-Urbain ou être scolarisé à l'école de Saint-Urbain.
Pour être électeur, il faut avoir entre 8 et 13 ans en 2013 et habiter Saint-Urbain.
Le CMJ sera composé au maximum de 15 conseillers et au minimum de 8. Il sera présidé par le maire de Saint-Urbain.
Le CMJ sera encadré par au moins deux adultes dont l'animateur du foyer, Julien Brueziere et l'adjointe jeunesse, Pascale Corre.

Les candidats

Les candidats se sont présentés lors d'une réunion publique le mercredi 6 février 2013 à Ti an Holl. Ils sont au nombre de 9 dont 2 filles, âgés de 9 à 11 ans. Ils ont expliqué leurs principaux projets et leurs idées pour participer à leurs financements.

Les élections

Les élections au Conseil municipal des jeunes se sont déroulées le samedi 9 février, à la mairie.
Les neuf candidats ci-dessous (prénoms par ordre alphabétique) ont été élus.

Adrien Mathieu
Emma Pierre
Emmanuel Romain
Jade Victor
Lucas
Les réalisations

Les jeunes élus du CMJ avancent sur leur projet de réalisation d’un skate-park à St Urbain. Pour connaître les besoins des futurs utilisateurs, ils proposent aux jeunes de la commune de remplir un questionnaire. Il leur permettra notamment de justifier l’intérêt d’un skate-park mais aussi de définir les équipements, adaptés à l’âge des intéressés. Le questionnaire est téléchargeable ici - taille du fichier 250 ko.

.